L'Apipoterie

L'apiculture et la céramique: mes deux liens à la terre .

Archive pour janvier, 2012

Une photo des lavandes sous la neige dans les Alpes de Haute Provence .

Une photo prise par Martine …

Flore méllifère, miellerie et rucher sous la neige !

Vague de froid mais jolis paysages

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce matin à la miellerie .

Douceurs de janvier , les chèvrefeuilles arbustifs sont en fleurs.Les abeilles y récoltent du pollen.

On se chauffe les fesses !

Pour accélérer un peu (mais pas trop) le séchage des pièces  on peut choisir plusieurs solutions :

1) attendre tranquillement que l’argile soit complètement sèche , dans ce cas on n’accélère pas ..on patiente !!

2) mettre les objets sur un radiateur un petit moment (par exemple quand je me trouve dans l’atelier)ou près du chauffage (sous surveillance).

3) profiter du soleil de fin de matinée et d’après midi , derrière la vitre

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rappel important : il ne faut pas cuire l’argile tant qu’elle est trop humide (si on est vraiment trop pressé on peut toujours étuver dans le four avant cuisson) .

Voilà quelques exemples :

Petits matins de janvier à la Miellerie des Chardons Bleus

Pour tous ceux et celles qui ne connaissent la vallée la Gervanne qu’en été ou au printemps , voici quelques photos prises le matin par – 6 °C

Ce diaporama nécessite JavaScript.

18 longues heures d’impatience …

Entre le moment où le four a atteint la température voulue (pour l’émaillage grès chez moi c’est 1260°c) et le moment de l’ouverture (100°c) il faut quelquefois attendre 18 heures ..longues heures d’impatience !!

Voilà quelques photos des « bestioles « , qui cette fois peuvent aussi servir de flacons, bouteilles …

Les toutes dernières cuissons

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce sont aussi les premières cuissons de 2012 !!

Mon petit atelier en photos

Mon atelier fait un peu moins de 20m2. Il est à côté de la maison mais est néanmoins indépendant . C’est un petit chalet en bois exposé sud est avec une super jolie vue ..seul petit inconvénient : le simple vitrage .

Quand je vais « travailler  » l’argile (jouer, me détendre plutôt)  je mets le chauffage en route une heure ou deux avant , c’est un petit chauffage à bain d’huile sur roulettes .Le reste du temps en hiver il est sur « hors gel » . Comme je suis apicultrice professionnelle l’argile c’est à partir de fin septembre mais surtout en janvier et février quand le magasin de la miellerie est fermé.

Un autre petit bâtiment en dur abrite le four.

L'atelier à côté de la maisonVoilà sur la droite l’atelier (juste avant on voit le coin de la maison) sur la gauche le petit bâtiment du four .

Vue dans l’autre sens : à gauche l’atelier, au fond à gauche ma maison et sur la droite le bâtiment du four.

Je rentre dans l’atelier sur la droite une étagère où je mets quelques objets en attente d’émaillage (ceux qui ne sont pas dans des cartons) .

Au fond à droite l’évier ..et oui ..le luxe!!!  de l’eau et même de l’eau chaude ! C’est çà quand on commence la poterie à 50 ans on aime son petit confort !!  sur la gauche de la photo mes seaux d’émaux.

suite de la visite : au milieu une table de travail bien solide (dessous je stocke les pains d’argile recouverts d’une couverture), et au fond des étagères où sèchent mes « œuvres » .

Au fond de l’atelier sous la fenêtre un buffet récupéré où je stocke les oxydes , sur le dessus 2 carreaux de plâtre recouverts d’un tissu .

Là c’est le coin tournage ..

par ici la sortie !

D’un peu plus près : le bazar émaillage !

les étagères de séchage …dessous sous les couvertures bleues il y a encore de la terre .

dans le buffet : les oxydes

encore une étagère …

Voilà le four .

et la petite dernière de la visite !!

%d blogueurs aiment cette page :